Maurice Ravel (1875-1937)

Le corpus des écrits publics de Maurice Ravel comporte 28 articles, dont 18 antérieurs à 1914 ; 16 lettres ouvertes, droits de réponse, manifestes, publicités et pétitions ; 80 entretiens -ou comptes rendus d’entretiens- dont beaucoup parus hors de France, réponses à des enquêtes, hommages. Un nombre infime de manuscrits des écrits publics de Ravel subsiste : un article dans les archives privées de Jules Écorcheville, un article au Musée Glinka de Moscou, une lettre ouverte dans la collection privée Éric Van Lauwe. Cet ensemble d'écrits commence en 1896, par un hommage à Saint-Saëns, et s’achève en 1933, avec un article sur les aspirations des jeunes compositeurs. Le silence des dernières années de la vie de Ravel s’explique par sa maladie neurologique irrémédiable.

Ravel ne s’exprima publiquement que relativement peu, parlant plus volontiers de la musique des autres que de la sienne. Outre sa discrétion et une modestie non feinte, il n’estimait pas indispensable de parler de son art : « Je n’ai jamais éprouvé le besoin de formuler, soit pour autrui soit pour moi-même, les principes de mon esthétique » (Esquisse autobiographique, 1928). Privilégiant la composition, il déclina plusieurs offres de collaboration à des périodiques. Il se jura même de ne plus jamais publier dans Le Courrier musical, contrarié qu’un article qu’il y écrivit sur Chopin en 1910 ait été dénaturé. Ravel conserva toujours une certaine méfiance envers la presse, estimant que ses propos étaient parfois déformés. De fait, trois entretiens douteux, dont deux sans doute apocryphes, n’ont pas leur place dans le corpus.

... lire la suite 
prénomMaurice
nomRavel
année de naissance1875
année de décès1937
identique àhttp://data.bnf.fr/13898840/maurice_ravel/

Publications (116)

116 résultats

 

116 résultats