"Au théâtre Sarah-Bernhardt, l’«Adrienne Lecouvreur », de Scribe, Legouvé, et M. Ciléa, a cimenté, par des chants et par des danses, la bonne entente franco-italienne"

url de la numérisationhttps://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5675935/f4.item.zoom
genreCritique Musicale
périodiqueLe Matin : derniers télégrammes de la nuit
paru dansLe Matin : derniers télégrammes de la nuit - 7738 - 03/05/1905
page de début4
page de fin4
languefrançais
compositeur